Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée
BEFAR329

[Monographie] - Époque moderne et contemporaine


L'Union populaire italienne 1937-1940 : une organisation de masse du parti communiste italien en exil

Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 329
Roma: École française de Rome, 2007
ISBN: 978-2-7283-0756-2
461 p.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction

État: Disponible
Prix: € 51.0
Créée en mars 1937 et disparue dans la tourmente de juin 1940, l'UPI, satellite du PCI en exil destinée à en affirmer l'existence dans l'émigration, s'inscrit dans la politique des fronts populaires et d'« union du peuple italien ». Attachée à l'italianité, se voulant unitaire et interclassiste, parfois agressivement apolitique, elle tient aussi un discours francophile, démocrate et moderniste, au prix de maintes contradictions. Entre ses propres satellites et son quotidien, elle offre de la sociabilité et une impression d'intégration dans la France du Front populaire, mais au moment où ce dernier décline. Elle rassemble plus d'adhérents que toute autre organisation italienne en exil, 40 000 selon elle, mais est confrontée aux difficultés générales de l'immigration, à une xénophobie croissante, aux tensions avec les militants communistes de base et avec les autres organisations proprement antifascistes. Elle se trouve enfin prise dans la marche à la seconde guerre mondiale, d'où des tensions de plus en plus fortes jusqu'au pacte germano-soviétique et à son éclatement final. Machine intégratrice, quasi-parti ou banc d'essai du « parti nouveau » de Togliatti après la Libération, l'UPI renvoie tout à la fois à l'histoire du PCI, de l'exil politique, de l'immigration en France, et des rapports entre Français et Italiens à la fin des années 1930.