Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée


Recherche:
Moyen Âge

Notice Brève suivant suivant

[Périodique] , Moyen Âge


Mélanges de l'École française de Rome. Moyen Âge 117/2 (2005)

Mélanges de l'École française de Rome
Roma: École française de Rome, 0
ISSN: 1123-9883
363 p.




Version en ligne TORROSSA

État: Disponible
Prix: € 50.0
La résistible ascension des vulgaires. Contacts entre latin et langues vernaculaires au bas Moyen Âge. Problèmes pour l’historien
L'historien face au problème des contacts entre latin et langues vulgaires au bas Moyen Âge (XIIe-XVe siècle) : espace ouvert à la recherche. L'exemple de l'application de la notion de diglossie par Benoit GRÉVIN ; La résistible ascension du vulgaire : persistance du latin et latinisation du français dans les chancelleries de France et d'Angleterre à la fin du Moyen Âge, par Serge LUSIGNAN ; De l'un au multiple, du multiple à l'un : clef d'interprétation pour le De vulgari eloquentia, par Ruedi IMBACH et Irène ROSIER-CATACH ; Le petit « li » des scolastiques : assimilation de l'article vulgaire dans le latin des théologiens médiévaux, par Martin MORARD ; Le clivage Oc-Oïl au Moyen Âge : fiction méthodologique, par Anthony LODGE ; Aux origines médiévales de la slavistique : l'expositio cantici Hospodine pomiluj ny (1397), par Olivier MARIN ; La pratique linguistique des municipalités : Sicile, Haute-Provence, 1300-1440, par Henri BRESC ; La question des langues avant 1200, par Anne GRONDEUX ; Les « images astrologiques » en français à la fin du Moyen Âge : remarques sur un commentaire de la neuvième proposition du Centiloquium, par Jean-Patrice BOUDET.
Mélanges
Un idéal nobiliaire dans la Savoie du XVe siècle : la Chronique de la Maison de Challant, par Guido CASTELNUOVO.