Presentation 
Announcements 
Links 
New books carrello
Forthcoming 
Editorial rules 
Rules for editors 
Catalogue carrello
Online sources 
Distributors 
Mailing list 
Contacts 
My account
 
 
Francais   Italiano
Cart Contents  
Privacy Policy

Forthcoming

Stéphane Gioanni

Gouverner le monde par l’écrit : l’autorité pontificale en Dalmatie de l’Antiquité tardive à la réforme « grégorienne »



Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 386
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN:  978-2-7283-0822-4
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

CEF568-Copertina-bis Marcella Aglietti, Mathieu Grenet, Fabrice Jesné (ed.) 

Consoli e consolati italiani dalla repubblica italiana al fascismo (1802-1945)



Collection de l'École française de Rome 568
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN:  978-2-7283-1414-4
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

CEF569-Piffanelli-couverture Luciano Piffanelli

Contra et adversus dominum ducem Mediolani : politica, cultura e diplomazia nell’Italia del Rinascimento al tempo del conflitto tra Firenze e Milano



Collection de l'École française de Rome 569
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN: 
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

Olivier Poncet (ed.) 

Une éducation savante : lettres de Marie-René de La Blanchère à Auguste Geffroy (1878-1886)



Sources et documents 11
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN:  978-2-7283-1417-1
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

Stéphane Bourdin, Alessandro Pagliara (ed.) 

Marie-René de La Blanchère, dalle terre pontine all’Africa romana


Theodor Mommsen aveva ventisette anni nel 1844, quando giunse la prima volta in Italia, dando inizio alla straordinaria avventura epigrafica che l’avrebbe condotto a pubblicare le Inscriptiones Regni Neapolitani Latinae (1852) e quindi alla progettazione del Corpus Inscriptionum Latinarum. Marie-René de La Blanchère (Tours, 17 febbraio 1853 – Parigi, 30 maggio 1896) ne aveva ventisei nel ’79, al momento dell’arrivo presso la neonata École française de Rome con l’obiettivo di indagare le antichità della regione pontina : iniziava allora una contrastata (e per certi versi drammatica) vicenda di vita e di ricerca, il cui principale frutto resta il “saggio di storia locale” su Terracine (1884), preceduto e seguito da importanti contributi sul Latium adiectum e l’Africa romana; nel 1885 l’Autore si sarebbe trasferito in Tunisia, dove divenne protagonista della vasta opera di studio e salvaguardia delle antichità locali, culminata nella fondazione del Museo del Bardo.

Questo libro raccoglie gli atti del convegno internazionale «Dalle terre pontine all’Africa romana: Marie René de La Blanchère, archeologo, epigrafista, orientalista» (San Felice Circeo, 3-4 giugno 2016), organizzato dall’École francaise de Rome e dal Comune di San Felice Circeo (LT) in sinergia con la Soprintendenza archeologica del Lazio Meridionale, con “Sapienza” Università di Roma e l’Università della Tuscia di Viterbo. Nel ripercorrere le tappe della carriera scientifica di La Blanchère, il volume – arricchito dalla prima bibliografia sistematica degli scritti dell’Autore – affronta alcuni momenti chiave della politica culturale della Francia di fine Ottocento, sullo sfondo della virtuosa competizione tra le istituzioni archeologiche europee in Italia, soffermandosi in particolare sulle tappe della ‘scoperta’ delle antichità del Lazio meridionale, negli anni in cui si compiva la titanica impresa dei volumi IX e X del CIL (1883).

 

Stéphane Bourdin, già direttore degli studi per l'Antichità all'École française de Rome, è professore ordinario di storia romana all'Université Lumière Lyon 2 e vice-direttore scientifico dell'Istituto per le scienze umane e sociali del CNRS. Le sue ricerche portano sull'organizzazione politica e territoriale e sull'identità dei popoli dell'Italia preromana; dirige attualmente due programmi di ricerca sulle agglomerazioni urbane della Lucania interna (con O. de Cazanove) e sull'allevamento transumante in Italia centrale.

 

Alessandro Pagliara insegna Storia romana presso il Dipartimento di Discipline Umanistiche, Sociali e delle Imprese Culturali dell’Università di Parma. Tra i suoi temi di indagine sono la colonizzazione greca in Occidente, l’etnografia dell’Italia preromana, la storia della Sicilia e del Latium adiectum in epoca romana, la riflessione sulla musica nel mondo antico, i rapporti tra retorica, filosofia e politica in quello tardoantico, il conflitto tra paganesimo e cristianesimo, il riuso della romanità in epoca fascista.

 


Collection de l'École française de Rome 566
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN:  9782728314140 (papier) ; 9782728314157 (en ligne)
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

CEF564_couverture-BR Katell Berthelot (ed.) 

Reconsidering Roman power: Roman, Greek, Jewish and Christian perceptions and reactions


Among the imperial states of the ancient world, the Roman empire stands out for its geographical extent, its longevity and its might. This collective volume investigates how the many peoples inhabiting Rome’s vast empire perceived, experienced, and reacted to both the concrete and the ideological aspects of Roman power. More precisely, it explores how they dealt with Roman might through their religious and political rituals; what they regarded as the empire’s distinctive features, as well as its particular limitations and weaknesses; what forms of criticism they developed towards the way Romans exercised power; and what kind of impact the encounter with Roman power had upon the ways they defined themselves and reflected about power in general. 
This volume is unusual in bringing Jewish, and especially rabbinic, sources and perspectives together with Roman, Greek or Christian ones. This is the result of its being part of the research program “Judaism and Rome” (ERC Grant Agreement no. 614 424), dedicated to the study of the impact of the Roman empire upon ancient Judaism.
 
 
Katell Berthelot is a CNRS Professor working on the history of Jews and Judaism in the Greco-Roman world, and a member of the TDMAM research center at Aix-Marseille University (UMR 7297). In 2014-2019 she was the Principal Investigator of the ERC “Judaism and Rome”. 
 


Collection de l'École française de Rome 564
Roma: École française de Rome, 2020

ISBN:  978-2-7283-1408-9 ; 978-2-7283-1411-9 (EPub)
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

Jean Richard

La Papauté et les missions d'Orient au Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles)


Contents
Introduction


Publié en 1977, réédité en 1998, le livre de Jean Richard est une vaste synthèse sur les missions d’Orient. Promenant le lecteur, à la suite des franciscains et des dominicains, de la Crimée au Cathay et de l’Égypte à la Perse, l’ouvrage montre les efforts considérables effectués par les ordres mendiants, soutenus par la papauté, pour diffuser l’Évangile aussi bien auprès des peuples païens que des chrétientés orientales séparées, dans l’espoir de ramener celles-ci à l’obédience de Rome. Jean Richard insiste sur la direction pontificale de la mission. À partir du pontificat de Grégoire IX, une doctrine missionnaire se précise, et les papes successifs la font appliquer par ces serviteurs zélés de l’Église. Mais il s’interroge également sur la fin des missions médiévales, leurs succès, en particulier l’élargissement de la connaissance du monde, mais aussi leurs échecs, dus à la résistance du bouddhisme et de l’islam, à la fragilité des institutions provinciales et au petit nombre des moissonneurs, surtout après la Grande Peste de 1348.
 
Jean Richard, ancien élève de l’École des Chartes, ancien membre de l’École française de Rome, est médiéviste, professeur émérite de l’université de Dijon, membre de l’Institut et auteur de nombreux livres dont l’Histoire des croisades, Paris, Fayard, 1996.
 
Préface à la nouvelle édition de Michel Balard. 
 
Parution : 21 novembre 2019


Classiques de l'École française de Rome
Roma: École française de Rome, 2019
331 p.
ISBN:  978-2-7283-1409-6
Price: € 20
Status: Forthcoming pubblication

Pascal Montlahuc

Le pouvoir des bons mots. « Faire rire » et politique à Rome du milieu du IIIe siècle a.C. à l’avènement des Antonins


 Ce livre reconstitue les mécanismes humoristiques de la vie politique romaine, entre la seconde moitié du IIIe s. a.C. et la fin du principat de Domitien, dans le but de montrer les adaptations du risum mouere face aux changements politiques et sociaux intervenus durant cette période. Il s’agit de dépasser une lecture centrée sur le rire de l’homo urbanus et du bon orateur, proposée par Cicéron et Quintilien, pour lui préférer une lecture historicisée et combinatoire qui considère les orateurs, les traits d’esprit, les auditoires et les causes politiques comme un tout à l’agencement variable de ce que les Modernes nomment l’« humour politique ». Scrutant les divers contextes politiques de cet humour (les procès, le Sénat, les contiones, le Forum, la campagne militaire ou la rue), cette recherche souligne le passage, selon des rythmes syncopés résultant d’un repli de la causticité aristocratique face à César mais qui perdure à l’époque triumvirale, d’un « faire rire » frontal articulé autour du succès oratoire vers un humour fondé sur l’anonymat des correspondances, des graffitis ou des chants du triomphe. La dernière partie de l’ouvrage, centrée sur le premier siècle du Principat, part de l’opposition établie par des sources souvent pro-sénatoriales entre les « bons princes » et les « tyrans » afin de montrer que, ne se limitant pas à refuser ou à accepter le rire politique selon son degré de dangerosité directe pour leur autorité politique, les princes utilisèrent le rire à leur profit, entretenant par là une « inaccessible accessibilité » au fondement d’une forme de charisme singulière qui permit l’aboutissement de la « Révolution romaine ».
  
 
Pascal Montlahuc, agrégé d’Histoire et docteur en histoire romaine de l’université Sorbonne Paris Cité/Paris Diderot, est membre de l’École française de Rome.
 
 
Parution septembre 2019


Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 382
Roma: École française de Rome, 2019
env. 500 p.
ISBN:  978-2-7283-1366-2
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication

Marie-Adeline Le Guennec

Aubergistes et clients. L’accueil mercantile dans l’Occident romain (IIIe s. av. J.-C.-IVe s. apr. J.-C.)


 Cette étude porte sur le secteur commercial qui, dans l’Antiquité romaine, fournissait contre paiement un accueil provisoire consistant en un hébergement et/ou des prestations de restauration et de débit de boissons. Ce secteur, qualifié ici d’accueil mercantile, était associé par les Romains à la figure professionnelle du caupo, désignation latine par excellence de l’aubergiste. L’enquête, centrée sur l’Occident, se donne pour but d’éclairer l’évolution de l’activité des caupones entre période médio-républicaine et début de l’Antiquité tardive. Dans un contexte de forte expansion de l’imperium Romanum, l’accueil mercantile jouait un rôle essentiel dans la gestion des mobilités humaines à caractère économique, et ce en dépit de la déconsidération dont cette activité faisait l’objet, notamment par comparaison avec l’hospitium, l’hospitalité gratuite.
Le premier chapitre de ce livre vise, à partir d’une approche croisée des textes et des vestiges, à cerner le cœur de métier des caupones. Sont ensuite étudiés les comportements économiques et commerciaux de ces professionnels de l’accueil et l’encadrement juridique auquel leurs activités étaient soumises. Enfin, les troisième et quatrième chapitres proposent d’analyser les identités respectives des caupones et de leurs clients, de discuter des représentations, voire des stéréotypes, dont ils faisaient l’objet, pour enfin se pencher sur les sociabilités qui prenaient naissance dans les auberges de l’Occident romain.
  
 
Marie-Adeline Le Guennec, ancienne élève de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm et agrégée de Lettres classiques, est docteur en Histoire d’Aix-Marseille Université. Elle est actuellement membre de l’École française de Rome.
 
Parution septembre 2019


Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 381
Roma: École française de Rome, 2019
env. 600 p., ill. n/b
ISBN:  978-2-7283-1342-6
Price: € 
Status: Forthcoming pubblication