Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Nouveautés

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Toutes les nouveautés À paraître


16673 DIDIER CUB (1) Didier Boisseuil, et alii (dir.) 

Le marché des matières premières dans l'Antiquité et au Moyen Âge


Le marché des matières premières n’a jusqu’alors pas fait l’objet d’une réflexion approfondie de la part des historiens et des archéologues, alors que ces produits jouaient un rôle important dans l’économie des sociétés anciennes. Surtout, l’étude comparative des conditions de circulation et des modalités d’échange, nécessaire pour mieux cerner les modes sociaux d’organisation des marchés, n’a jamais été entreprise à l’échelle du bassin méditerranéen et pour une ample séquence chronologique, de l’Antiquité romaine au Moyen Âge tardif. C’est une telle étude qu’ambitionne de réaliser le volume. Il considère les lieux d’échange et de stockage, la circulation des matières premières (produits naturels bruts : pierres et roches décoratives, terres, laine, bois, argile, etc., ou produits issus d’une première phase de traitement : alun, métaux, terres cuites architecturales, etc.) et les acteurs des échanges.
 
Didier Boisseuil est maître de conférences en histoire médiévale à l’université François Rabelais de Tours. Il a publié notamment : Le thermalisme en Toscane à la fin du Moyen Âge, Rome, 2002.

Christian Rico est maître de conférences en histoire romaine à l’université de Toulouse-Jean Jaurès. Il est un spécialiste de l’archéologie du métal.

Sauro Gelichi est professeur d’archéologie médiévale à l’université Ca’ Foscari à Venise.


Collection de l'École française de Rome 563
Roma: École française de Rome, 2021
16 x 24 cm – 450 p.
ISBN:  9782728314065
Prix: € 40


Version en ligne journals.openedition.org

couverture-NEF Annliese Nef

Révolutions islamiques. Émergences de l'islam en Méditerranée (VIIe-Xe siècle)


Comment comprendre l’émergence du monde islamique aux VIIe-Xe siècles ? L’empire islamique est-il le dernier des grands empires antiques ou au contraire le premier empire médiéval ? Cet ouvrage propose de dépasser l’opposition entre rupture et continuité. Si l’empire islamique emprunte à l’existant, il engage aussi la création d’un monde nouveau, fruit d’une révolution symbolique inscrite dans un temps long. Ce processus révolutionnaire accompagne les conquêtes et produit des répliques dans les régions nouvellement intégrées qui, en retour, co-produisent ce monde nouveau. Une attention particulière est portée ici sur l’Occident islamique, trop souvent encore considéré comme périphérique, et sur la nature de la révolution shiite fatimide que cette région a connue au Xe siècle.

 

Annliese Nef est professeur d’histoire médiévale à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste de la Méditerranée islamique, elle a publié notamment : Conquérir et gouverner la Sicile islamique aux XIe et XIIe siècles, Rome, 2011, et plus récemment un livre remarqué, L’Islam a-t-il une histoire ? Du fait religieux comme fait social, Bordeaux, 2017


Lectures méditerranéennes
Roma: École française de Rome, 2021
236 p. - 4 cartes couleur
ISBN:  9782728314881
Prix: € 15