Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée
CEF482

[Monographie]


La majesté en images. Portraits du pouvoir dans la Naples des Aragon

Collection de l'École française de Rome 482
Roma: École française de Rome, 2013
ISBN: 978-2-7283-0974-0
500 p., pl. coul.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction

État: Disponible sur le site www.deboccard.com
Prix: € 46
De 1442 à 1501, les Aragonais occupent le trône napolitain. Grâce à une riche documentation textuelle et iconographique, cet ouvrage retrace la construction de l’imaginaire monarchique dans le royaume de Naples, puis sa diffusion dans les cours alliées et ennemies. Les portraits physiques des cinq rois de la branche aragonaise de Naples, ainsi que leurs portraits symboliques, notamment héraldique et emblématique, permettent l’étude de l’incarnation d’une identité napolitaine. Au-delà du corps royal, l’unité de la Couronne se dit aussi dans les portraits des serviteurs de l'État et ceux de la familia royale, tout comme dans les rituels, la mise en scène des résidences royales et ducales, et par la création d’un nouveau visage topographique de la capitale et du royaume.
L’expression de la souveraineté s’inscrit dans un vaste mouvement méditerranéen, envisagé des années 1420 au XVIIe siècle, de Valence à Naples, Florence, Ferrare, Barcelone ou Marseille. Le mécénat des rois de Naples et de leurs proches, ainsi que leur choix iconographiques, apparaissent respectueux des traditions aragonaises, angevines et souabes, mais aussi résolument modernes en dialogue avec les Flandres, l’Espagne et l’Italie contemporaines. Seule monarchie de la péninsule, ces vaincus de l’histoire, déchus lors des Guerres d’Italie, lèguent à l’Europe moderne le triomphe et le portrait à l’antique, la chronique monumentale, le portrait de ville et le portrait monétaire.
 
Joana Barreto est docteur en histoire de l’art de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Ancienne pensionnaire de la Villa Médicis et boursière Lavoisier à Naples, elle a codirigé les actes de colloque Visible et lisible. Confrontations et articulations du texte et de l'image, Paris, Nouveau Monde, 2007 et La battaglia nel Rinascimento meridionale. Moduli narrativi tra testo e immagine, Rome, Viella, 2011.