Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée


Recherche:
Époque moderne et contemporaine

Notice Brève suivant suivant

CEF368

[Monographie] , Époque moderne et contemporaine


Le pontificat de Léon XIII. Renaissances du Saint-Siège?

Collection de l'École française de Rome 368
Rome: École française de Rome, 2006
ISBN: 2-7283-0754-7
523 p.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction
Résumés des articles

État: Disponible
Prix: € 62.0
L’élection du cardinal Giocchino Pecci, camerlingue de la sainte Église romaine, le 20 février 1878, à l’âge de 68 ans, intervient dans une Chapelle Sistine enclavée dans un ensemble de palais et de monuments religieux, dont la Basilique Saint-Pierre-de-Rome, abandonnés par le bon vouloir de la jeune monarchie parlementaire italienne à la volonté de son prédécesseur d’y considérer le Souverain Pontife comme prisonnier. La perte du pouvoir temporel et le peu d’espoir que les pays européens contraignent Rome à restituer Rome, capitale de l’Italie à Rome capitale de la chrétienté ont fait entrer ce pontificat dans l’Histoire au moment même où ce vieillard de l’époque, réputé libéral, entendait bien donner au Vicaire du Christ, successeur de Pierre, la place qu’il convenait qu’il occupât dans le monde, par delà les péripéties, même les plus symboliques. Et l’Histoire fut prolixe à son endroit. Bismarck seul avait deviné le rôle que le Saint-Siège, après 1870, pouvait être amené à exercer dans le domaine international puisqu’il était désormais désintéressé directement dans les conflits territoriaux. Léon XIII, de son côté, avait déjà compris avant son élection que l’exercice du magistère pontifical serait davantage entendu et il exprima la parole magistrale au travers de vingt-six encycliques, dont douze mariales. La plus célèbre, Rerum novarum, établit les fondements de la future Doctrine sociale de l’Église. Cette intrusion en latin dans la sociologie du travail masque l’articulation de l’ensemble de la parole léonienne avec une présence au monde favorisée par le recours à l’arbitrage du Saint-Siège sous des formes diverses. D’une capitale perdue, le pontificat de Léon XIII réussit à faire le centre de référence moderne à un passé futur.

Articles:
-Léon XIII : une vision du monde entre deux siècles
-L’historiographie du pontificat de Léon XIII
-Léon XIII et l’histoire
-Le conclave de 1878 ou les déboires d’un ambassadeur de France
-Rome capitale italienne et catholique ?
-Genèse d’un gouvernement sans État. Les mutations de la Curie romaine sous le pontificat de Léon XIII
-Relations internationales et gouvernement central de l'Église
-Léon XIII et la Question romaine : entre Triple alliance et alliance franco-russe
-La représentation du Saint Siège au couronnement des tsars Alexandre III (1883) et Nicolas II (1896) : deux étapes dans les relations vaticano russes
-Monde hellène et chrétiente romaine. L’union introuvable (1878-1903)
-Les accords de Mytilène de 1901 entre le Gouvernement français et la Sublime Porte
-Léon XIII et les slaves des Balkans
-La concorde sans le concordat : Malte entre Londres et le Vatican
-Léon XIII et les chrétiens de l’Empire ottoman
-Objectifs de la diplomatie vaticane dans l’Amérique latine à l’époque de Léon XIII
-Léon XIII et la bataille antiesclavagiste
-Le fondement doctrinal du projet léonin : Aeterni Patris et la restauration du thomisme
-Le retentissement d’Aeterni Patris en philosophie et en théologie
-Rerum Novarum et les cercles intransigeants de la Curie romaine
-Léon XIII et la fondation de la confédération bénédictine, exemple de la politique de centralisme romain
-Léon XIII et la question biblique
-La Commission cardinalice pour les études historiques
-Leo XIII and the Church in the United States
-Léon XIII et L'Œuvre d'Orient
-Les revues orientalistes à Rome sous Léon XIII. L’exemple du Bessarione (1896-1903)
-Léon XIII, la nation arménienne et le monde ottoman
-Question d'Orient et « Question d'Occident » de Pie IX à Léon XIII (1877-1878)
-Léon XIII et la Palestine
-Léon XIII et les catholiques d’Albanie
-Léon XIII dans les actes publics de ses successeurs
-Oraisons pour un pape défunt. Mort et thanatographie de Léon XIII
-Conclusions