Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée


Recherche:
Moyen Âge

Notice Brève suivant suivant

CEF433

[Monographie] , Moyen Âge , Époque moderne et contemporaine


Paroles de négociateurs : l’entretien dans la pratique diplomatique de la fin du Moyen âge à la fin du XIXe siècle

Collection de l'École française de Rome 433
Rome: École française de Rome, 2010
ISBN: 978-2-7283-0879-8
446 p.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction
Résumés des articles

État: Disponible
Prix: € 42.0
Si la négociation est un art de la parole, la parole des négociateurs a peu intéressé jusqu’à présent les historiens de la diplomatie. Fruit d’un séminaire international, ce volume vise à combler à travers dix-huit études de cas cette étonnante lacune. L’entretien diplomatique y est constitué en objet d’enquête à part entière, et l’ambition commune des auteurs est de saisir, à partir d’un questionnaire partagé, les voies, les formes et la dynamique de cette pratique du XVe au XIXe siècle, en Europe et en dehors de ce continent, dans une grande variété de contextes marqués par des conflits politiques, des différends commerciaux, des fractures confessionnelles, des différences de genre ou des situations d’interculturalité. Ainsi se construit par touches successives une histoire inédite de la négociation, qui met en évidence les contours d’un usage du verbe certes universel, mais aussi multiforme, l’inscrit en ses contextes, révèle enfin ce qu’il comporte toujours de tensions entre égalité et inégalité, d’hésitations entre conflit et communication, ou encore de heurts entre manières de dire et manières de faire souvent peu conciliables. À travers ces apports, Paroles de négociateurs prend place dans le renouveau actuel des études sur l’histoire de la diplomatie et, plus généralement, de la négociation. Cet ouvrage invite aussi à une lecture renouvelée des documents diplomatiques, attentive à la façon dont se joue, à l’intérieur de ces écrits, le difficile rapport entre la parole vive et les stratagèmes du récit.