Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée


Recherche:
Antiquité

Notice Brève suivant suivant

CEF341

[Monographie] , Antiquité


La mobilité des personnes en Méditerranée de l'Antiquité à l'époque moderne : procédures de contrôle et documents d'identifications

Collection de l'École française de Rome 341
Roma: École française de Rome, 0
ISBN: 2-7283-0692-3
747 p., 8 pl. n/b




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction
Résumés des articles

État: Disponible
Prix: € 86.0
Si l'histoire de la Méditerranée présente une unité et une continuité indéniables, c’est en grande partie au mouvement des hommes qu’elle les doit. Un mouvement jamais interrompu à aucune période de l’histoire, comme le prouve encore ce volume d’actes. Cette enquête précise concerne les modalités de contrôle et de surveillance des personnes en déplacement, ainsi que les moyens dont disposaient ces personnes pour prouver leur identité. À quelles conditions (politiques, économiques, sociales) fut-il possible, jusqu'au XVIIIe siècle, c'est-à-dire avant la constitution des États-Nations, d’établir ou de préserver la liberté de circulation des personnes et selon quels principes ? De quelle culture, de quelles logiques relève sa mise en œuvre ou, au contraire, sa limitation ? Quelle identité était sollicitée, quelles catégories élaborées pour encadrer les migrants ? Cette enquête à la fois procédurale et documentaire, dont nous proposons ici les deux premiers volets (le passage des frontières et la mobilité négociée), permet d'éclairer les rapports entre souveraineté et territoire, la définition de l'identité administrative et le débat politique sur la place de l'étranger dans la cité, donc sur la nature du lien social. Qu’on veuille bien y voir aussi la tentative de comprendre, dans la longue durée, l’influence de la mobilité humaine sur l’évolution des procédures, sur la construction de catégories et sur la relation de l’homme à l’espace, bref les effets du mouvement en histoire.

Articles:
-Introduction
-Le contrôle des passages à la frontière égypto-palestinienne sous les XIe à XIVe dynasties
-La circulation des commerçants, des nomades et des messagers dans le Proche-Orient amorrite (XVIIIe siècle av. J.-C.)
-Frontières externes, frontières internes des cités grecques
-Contrôles d'identité aux frontières dans les cités grecques : le cas des entrepreneurs étrangers et assimilés
-The use and abuse of immigrants in the Later Roman Empire
-Mobilité des personnes dans l’Afrique romaine
-La frontiera armena dell’impero romano. I due punti di vista
-Le frontiere longobarde. Controllo e percezioni
-Cristiani e musulmani nel Mediterraneo
-Pour une approche comparée des modes de contrôle exercés aux frontières des anciens États italiens : les exemples du Dauphiné et de la Toscane dans la seconde moitié du XVIIIe siècle
-Une historiographie expérimentale
-Rome and the mobility of the Latins : problems of control
-L’établissement de barbares sur le territoire romain à l’époque impériale
-La movilidad de la guerra : mercenarios cataloaragoneses en las luchas maghrebíes (ss. XIII-XIV)
-L’établissement des colonies étrangères dans le Grand Duché de Toscane au XVIe siècle : premières notes d’une recherche en cours
-Guerre et déplacements de populations en Mésopotamie aux époques sumérienne et amorrite (IIIe-IIe millénaires avant notre ère)
-Mobility of Persons during the Hellenistic Wars : State control and personal relations
-Négocier la liberté. Missions françaises pour l’échange et le rachat de captifs au Maghreb ( XVIIe siècle)
-Contrôle et traitement des ambassadeurs étrangers sous la République romaine
-De la frontière au centre : la monarchie centralisée de Théodose II (408-450 ap. J.-C.)
-Fidélité et protection : le traitement des ambassadeurs dans le royaume des Francs et sur ses marges à l'époque carolingienne (VIIIe-IXe siècles)
-La mobilité des étrangers en temps de paix en Grèce ancienne
-Les accords romano-carthaginois
-Le fondouk, instrument du contrôle sultanien sur les marchands étrangers dans les ports musulmans (XIIe-XIVe siècles) ?
-Du privilège à la souveraineté : les ressortissants français et leurs consuls dans les échelles du Levant et du Maghreb (1700-1840)