Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée
BEFAR337

[Monographie] - Antiquité


Quotidien des dieux et des hommes : la vie religieuse dans les cités du Vésuve à l'époque romaine

Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 337
Rome: École française de Rome, 2009
ISBN: 978-2-7283-0843-9
404 p., ill. n/b et coul.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction

État: Disponible
Prix: € 87.0
Utilisant l'ensemble des sources documentaires disponibles, cette étude constitue la première synthèse sur la vie religieuse des cités du Vésuve à l’époque romaine. Des dieux et des hommes, l'histoire des cités de Pompéi et d’Herculanum est avant tout celle de deux communautés vivant ensemble, dans une harmonie garantie par la célébration de rituels réguliers, dans les temples, sur la place publique, dans les rues, dans les maisons ou sur les tombes, domaines des dieux Mânes. Dans une société ainsi organisée et hiérarchisée car les sacrifices avaient pour objectif d'exprimer la supériorité des dieux sur les hommes, le constat essentiel est au fond qu'aucun domaine de l'activité humaine n'était épargné par la religion. De la naissance à la mort, au travail ou au théâtre, dans sa cité ou en voyage, la piété était un souci quotidien, entretenu par des gestes de révérence envers les dieux, un salut en passant devant les temples, quelques grains d'encens sur l'autel familial. Parler des dieux revient alors, inévitablement, à parler des hommes. Cette imbrication du religieux et de la vie des hommes est en effet si vraie que l'étude des témoignages de l'activité religieuse dévoile progressivement, au fil des pages, tout un pan du fonctionnement de la société pompéienne, complétant ainsi notre connaissance de l'histoire de la cité.