Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Catalogue

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Recherche simple Recherche combinée


Recherche:
Moyen Âge

Notice Brève suivant suivant

CEF351

[Monographie] , Moyen Âge


Sauver son âme et se perpétuer. Transmission du patrimoine et mémoire au haut Moyen Âge

Collection de l'École française de Rome 351
Roma: École française de Rome, 2005
ISBN: 2-7283-0737-7
534 p.




Version en ligne TORROSSA

Table des matières
Introduction
Résumés des articles

État: Épuisé
Prix: € 63.0
Le quatrième et dernier volet de l’enquête collective sur les « Transferts patrimoniaux en Europe occidentale durant le haut Moyen Âge » (1999-2002) prend pour objet les actes relatifs à la transmission du mémoire et à la mémoire, c’est-à-dire toute la documentation qui se rapporte de près ou de loin à la pratique testamentaire ou para-testamentaire. De la Francie occidentale à l’Italie méridionale et de la Germanie à l’Espagne chrétienne sont abordées les questions de forme et de droit (le devenir du testament à la romaine et les modes régionaux de décliner la donation pro anima), la manière d’organiser sa propre commémoration au moment du décès et dans le temps long du souvenir, le sort des patrimoines que l’on ne cesse de reconstituer. L’Église fut-elle le fossoyeur du testament ? Toute donation s’inscrit-elle dans un circuit de l’échange ? Comment peut-on résoudre la tension entre le désir du salut, qui mène à exclure la famille naturelle de la transmission de ses biens, et celui de la perpétuation biologique et patrimoniale ? Comment interpréter le rôle des femmes dans la prise en charge de la mémoire ? Jusqu’à quel point les pratiques testamentaires sont-elles socialement réservées ? Autant de questions auxquelles le présent volume fournit des réponses régionalement différenciées.