Presentation 
Announcements 
Links 
New books carrello
Forthcoming 
Editorial rules 
Rules for editors 
Catalogue carrello
Online sources 
Distributors 
Mailing list 
Contacts 
My account
 
 
Francais   Italiano
Cart Contents  
Privacy Policy

New books

Antiquity Middle Ages Modern and contemporary age All the news Forthcoming


Couv_611

L’Inquisition romaine et la France. Juridiction, doctrine et pluralité des catholicismes européens à l’« âge tridentin » (XVe-XIXe siècle)


Ce volume propose un bilan et une prospective sur l’histoire des relations qu’entretiennent, du XVIe au XIXe siècle, l’Inquisition romaine et la France. Si l’ouverture de l’Archivio della Congregazione per la Dottrina della Fede (1998) a permis des progrès considérables, tant de l’histoire de l’Inquisition elle-même que de l’histoire intellectuelle du monde catholique, l’historiographie s’est jusqu’à présent surtout focalisée sur les territoires où le Saint-Office exerçait une pleine juridiction, et donc peu sur la France. Il s’agit dans cet ouvrage de réévaluer le rôle de la Congrégation dans la vie du catholicisme français, et inversement la place de la France dans l’histoire de la plus puissante des administrations pontificales.
Quels furent les acteurs de la mise en place et du maintien de ces rapports ? Quels étaient leurs différents terrains d’intervention ? Suivant quelles modalités s’est construite cette autorité sans juridiction ? Toutes ces questions sont abordées dans un temps long, pensé par Paolo Prodi comme une « époque de l’histoire de l’Église », caractérisée par la permanence d’un paradigme fonctionnel. Cette enquête place donc l’époque moderne au centre de son questionnement, mais entend aussi interroger la genèse et le devenir des logiques modernes, en essayant de penser les ruptures et continuités liées à ce même paradigme.

Albrecht Burkardt est professeur d’histoire moderne à l’université de Limoges.
Jean-Pascal Gay est professeur d’histoire du christianisme à l’Université catholique de Louvain.


Collection de l'École française de Rome 611
Rome: École française de Rome, 2024
468 p.
ISBN:  978-2-7283-1595-6
Price: € 34

00-BAAA_LII (2018)_Couverture Claude Briand-Ponsart, et alii

Bibliographie analytique de l'Afrique antique


La présente chronique fait suite aux bibliographies parues sous les signatures de J. Desanges et S. Lancel, d’abord dans le Bulletin d’Archéologie Algérienne (I, 1962-1965, à III, 1968, pour les publications des années 1961 à 1966), et ensuite en fascicules séparés (de IV, 1970, pour 1967, à XIX, 1989, pour les années 1984 et 1985). Cette entreprise a été poursuivie, à la demande de J. Desanges et de S. Lancel, par Y. Le Bohec, avec la collaboration de J.-M. Lassère, à partir du fasc. XX, 1991, pour les publications de l'année 1986, jusqu’à XXX, 2001, pour 1996. J.-M. Lassère et Y. Le Bohec ont également publié, en 1998, à l’ÉFR, un volume indépendant, Bibliographie analytique de l’Afrique antique, Index des fascicules I (1962-1963) à XXVII (1993). Puis J. Debergh a rejoint Y. Le Bohec à partir de XXXII, 1998, en 2003 jusqu’à XXXVIII, 2004, en 2011. Ces derniers nous ont associées à la publication des fascicules XXXVII (2003), 2009 et XXXVIII (2004), 2011, puis nous ont demandé d’assurer la publication de la BAAA à partir de 2012 (fasc. XXXIX, 2005). Depuis 2014 (fasc. XLII, 2008), nous avons associé à notre tour Lluís Pons Pujol au titre de collaborateur, et depuis 2017 (fasc. XLV, 2011), l’équipe s’est enrichie de nouveaux collaborateurs, Laurent Callegarin, Mathilde Cazeaux, Elsa Rocca, remplacée cette année par Hernán González Bordas, Thomas Villey et Stéphanie Guédon. Depuis le volume XLVI (2012), 2018, celle-ci fait désormais partie des rédacteurs.


Bibliographie analytique de l'Afrique antique LII (2018)
Rome: École française de Rome, 2023

ISBN:  978-2-7283-1824-7
Price: € 


On line version OpenEdition Books

CEF_608-Couverture-II_bozza Ralph Dekoninck, Pierre-Antoine Fabre, Walter S. Melion (ed.) 

« Je révise les images… ». Genèse, structure et postérité des "Evangelicae historiae imagines" de Jerónimo Nadal


En 1593 paraît à Anvers le recueil de gravures des Evangelicae historiae imagines. Il est réédité en 1995, assorti d’un vaste ensemble de méditations signées par un certain Jéronimo Nadal, mort quinze ans plus tôt, et qui avait été l’un des plus proches collaborateurs d’Ignace de Loyola, fondateur de la Compagnie de Jésus en 1540. Ces images, produites pour la majorité d’entre elles par les plus célèbres graveurs sur cuivre de leur temps, les frères Wierix, avaient connu une très lente et tumultueuse réalisation depuis le début des années 1560. Leur conception finale révèle l’extrême complexité de leurs enjeux théologiques, exégétiques et esthétiques. Sommet de l’image religieuse et de l’exégèse du récit évangélique dans cette fin du XVIe siècle, les Imagines et les Adnotationes et Meditationes deviendront pour les deux siècles suivants un parangon adapté et transformé de mille manières. Reconstruites ici pour la première fois dans la totalité d’une trajectoire, la genèse, la structure et la postérité de ce recueil de gravures lettrées, légendées et glosées rendent compte du destin de l’image dans le monde du catholicisme post-tridentin, de l’Europe au Mexique et au Pérou, à la Chine et au Japon.

Ralph Dekoninck est professeur d’histoire de l’art à l’Université catholique de Louvain.
Pierre-Antoine Fabre est directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales.
Walter S. Melion est professeur d’histoire de l’art à l’Emory University d’Atlanta.


Collection de l'École française de Rome 608
Rome: École française de Rome, 2023
632 p., ill. n/b
ISBN:  978-2-7283-1589-5
Price: € 38


On line version TORROSSA On line version OpenEdition Books

BEFAR-405-couv Ségolène Maudet

Le scarabée et l’amphore. Histoire des échanges en Campanie du milieu du IXe siècle au début du VIe siècle av. n. è.


Dès le IXe siècle av. J.-C. sont déposés dans les tombes de la région de Naples des objets importés, notamment à Pontecagnano et Capoue. Amphores de transport, vases à boire ou à parfums et ornements originaires de Grèce, du Levant, de Carthage, d'Italie adriatique ou d'Étrurie deviennent plus nombreux et diversifiés encore avec la fondation par des Grecs d'Eubée de Pithécusses puis de Cumes au milieu du VIIIe siècle av. J.-C. Comment expliquer leur présence et comment ces objets découverts en contexte funéraire peuvent-ils servir une enquête sur les échanges des vivants ?
À partir d’un inventaire des objets importés et de la production de nombreuses cartes inédites, cet ouvrage entend non seulement réaliser une ethnographie économique de la distribution des objets allogènes dans les tombes, mais aussi proposer une histoire comparée des échanges des micro-régions campaniennes. Cette analyse à plusieurs échelles montre les possibilités d'une histoire économique régionale à partir de sources archéologiques. Par l’étude conjointe des sociétés grecques, étrusque et osques, la Campanie se révèle ainsi un laboratoire exceptionnel pour retracer les échanges des sociétés méditerranéennes archaïques.
 
Ségolène MAUDET, ancienne élève de l’ENS Cachan, docteure en archéologie de l’université Paris I et de l’université de Salerne, ancienne membre de l’École française de Rome, est maître de conférences en histoire et archéologie grecques à l’université du Mans, rattachée au laboratoire CReAAH.


Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 405
Rome: École française de Rome, 2023
684 p., ill. n/b et coul.
ISBN:  978-2-7283-1575-8
Price: € 39


On line version OpenEdition Books