Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Nouveautés

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Toutes les nouveautés À paraître


Copertina-LETT--sito Didier Lett (dir.) 

Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de l’Italie communale et du Midi de la France (XIIe-XVe siècle)


Ce volume est l’aboutissement d’un itinéraire de recherche collective de plusieurs années regroupant des chercheurs français et italiens. Issu d’un programme de l’EFR intitulé « Statuts, écritures et pratiques sociales dans les sociétés de la Méditerranée occidentale (XIIe-XVsiècle) » (2012-2016), il rassemble les papiers de synthèse des cinq colloques qui ont été organisés dans la cadre de ce programme accompagnés d’une introduction et d’une conclusion.

Les « corpus statutaires » définis comme « tout type de texte qui se présente comme une forme écrite et stabilisée du droit local, édictée par une autorité publique » y sont étudiés de leur confection à leur usage social dans un souci comparatiste entre deux aires géographiques et traditions historiographiques distinctes : l’Italie communale et le Midi de la France. Après l’analyse de leur forme matérielle, du vocabulaire et des langues utilisées, l’ouvrage s’intéresse aux « acteurs » de la norme, à la rhétorique et à l’écriture puis replace la matière statutaire dans son paysage documentaire pour mesurer les circulations documentaires en analysant les points de contact entre les statuts et les autres documents produits par les autorités communales, par des institutions de la commune et par une autorité supérieure, avant d’étudier l’organisation interne des statuts, le plan adopté et les principaux thèmes abordés pour terminer sur l’usage des statuts dans les autres formes documentaires.

L’historiographie italienne a fait des statuts communaux des monuments. Nous avons tenté d’en refaire ce qu’ils étaient, c’est-à-dire des documents, objets matériels produits en contexte par des hommes de terrain pour vivre en commun et créer du lien social.

 

Didier Lett est professeur d’Histoire médiévale à l’Université de Paris et membre senior honoraire de l’Institut universitaire de France. Il a consacré quelques études à la documentation communale italienne, parmi lesquelles I registri della giustizia penale nell’Italia comunale dei secoli XII-XV, Didier Lett (a cura di), Rome, École Française de Rome (Collection de l’École Française de Rome- 580), 2020 e Un procès de canonisation au Moyen Âge. Essai d’histoire sociale. Nicolas de Tolentino, 1325, Paris, PUF, 2008.

 


Collection de l'École française de Rome 584
Roma: École française de Rome, 2021
385 p.
ISBN:  978-2-7283-1528-4
Prix: € 33
État: À paraître

Version en ligne OpenEdition Books

Claude Briand-Ponsart, et alii

Bibliographie analytique de l’Afrique antique L (2016)



Bibliographie analytique de l'Afrique antique 50
Roma: École française de Rome, 2021

ISBN:  978-2-7283-1535-2
Prix: € 
État: À paraître

Version en ligne OpenEdition Books

Ippocrate -FB Lorenzo Perilli, Daniela Manetti, Amneris Roselli (dir.) 

Ippocrate e gli altri


Indagare ‘Ippocrate’, la sua gestazione, la sua vitalità, significa allargare lo sguardo su ciò che lo ha preceduto e accompagnato, in Grecia e nelle culture circonvicine, su un mondo mediterraneo che è luogo di scambio di idee in forma di opere letterarie o di ‘scienza’, di filosofia, religione e magia, di antropologia e politica, diritto ed economia, secondo precisi meccanismi di diffusione dei testi, la loro geografia, il consolidarsi in corpora e canoni. A quella che chiamiamo ‘medicina ippocratica’ spetta, così, il posto d’onore per chi miri alla comprensione del fertilissimo ambiente del quinto e quarto secolo a.C., un ambiente ‘scientifico’, storico, letterario, filosofico. E ad essere illuminato da una migliore conoscenza di quel paradigma medico è anche il più vasto contesto sociale e culturale del mondo greco, un percorso che ha attraversato la storia dell’Occidente: gli sforzi che gli ippocratici hanno compiuto per la conoscenza del corpo umano, della sua struttura, funzionamento, interconnessione e della sua relazione con l’ambiente esterno, ebbero sull’intero edificio del sapere antico un impatto che sarebbe stato duraturo, e avrebbe inciso in profondità. Dal Sedicesimo Colloquio Internazionale Ippocratico, un volume che ribadisce la vivacità e la ricchezza degli studi ippocratici.

 

Daniela Manetti, già professore di Filologia Classica all’Università di Firenze, ha lavorato a lungo, anche come editrice, su testi medici greci sia di Ippocrate e Galeno sia di tradizione papiracea, indagando i rapporti fra medicina, filosofia e altre forme di sapere.

 

Lorenzo Perilli, professore di Filologia Classica all’Università di Roma Tor Vergata e Direttore del Centro Studi “Forme del sapere nel mondo antico", si occupa di medicina, filosofia e scienza greca antica, di critica del testo e di digital humanities.

 

Amneris Roselli, già professore di Filologia Classica all’ Università di Napoli L'Orientale, è editrice e specialista di testi medici e scientifici greci e latini. Molti dei suoi contributi sono oggi lavori di riferimento per autori come Ippocrate e Galeno. 

 

 


Collection de l'École française de Rome 590
Roma: École française de Rome, 2021

ISBN:  978-2-7283-1505-5
Prix: € 
État: À paraître

588 Matteo Pompermaier

L’économie du ‘mouchoir’ : crédit et microcrédit à Venise au XVIIIe siècle


La littérature sur le crédit à l’époque moderne s’est souvent focalisée sur les Monts-de-piété, les prêteurs juifs et les notaires, considérés comme le noyau du système de crédit préindustriel. Cependant, pour la majorité des habitants des villes de l’Ancien Régime, le besoin presque quotidien d’obtenir de petits prêts était satisfait par d’autres voies, moins connues mais tout aussi fondamentales pour la fragile économie des couches populaires. En utilisant des sources d’archives inédites, ce volume analyse l’architecture du marché du crédit à Venise au XVIIIe siècle. Au sein de ce marché, il est apparu que osti (aubergistes) et bastioneri – gestionnaires des bastioni, entrepôts où le vin était vendu à emporter – occupaient une place centrale, à la fois comme fournisseurs de biens de première nécessité et prêteurs sur gage. Ils étaient un point de référence incontournable pour les franges les plus pauvres et vulnérables de la société, les protagonistes de ce que l’auteur appelle « l’économie du mouchoir » (economia del fazzoletto). Chaque année osti et bastioneri prenaient en gage des dizaines de milliers d’objets d’usage quotidien – la vraie « richesse » des pauvres – dans le cadre de transactions à mi-chemin entre crédit et consommation. Les coffres et les armoires des Vénitiens devenaient de véritables réserve de valeur, toujours disponibles pour être exploitées en cas de besoin : il s’agissait d’une ressource fondamentale, qui leur permettait de survivre, un mouchoir à la fois.

 

Docteur en histoire moderne des universités de Venise Ca’ Foscari et Rouen – Normandie, Matteo Pompermaier est actuellement chercheur en histoire économique à l’université de Stockholm. Ses recherches portent principalement sur les marchés financiers à l’époque moderne, en particulier sur les modalités d’accès au crédit des couches populaires.

 


Collection de l'École française de Rome 588
Roma: École française de Rome, 2021
400 p., ill. n/b
ISBN:  978-2-7283-1501-7
Prix: € 
État: À paraître

Version en ligne OpenEdition Books

Copertina MsF (CEFR 586)-sito web. 5 Tommaso di Carpegna Falconieri, et alii (dir.) 

Middle Ages without borders: a conversation on medievalism


Table des matières
Introduction
Résumés des articles


This book presents the proceedings of the international conference “The Middle Ages in the Modern World,” held in Rome November 21-24, 2018. Attended by more than a hundred participants of different ages, educational backgrounds, and places of origin, the conference constituted a landmark in the study of medievalism: the historical discipline, now in full bloom, that investigates the ways in which the thousand-year period between 500 and 1500 was, and continues to be, presented, reconstructed, and imagined in successive eras. The book opens with a substantial bibliography drawn from all of its components, followed by the seven keynote lectures and ninety-three shorter texts - abstracts of the individual conference papers - organized along eight thematic pathways, which together provide a vivid image of the current state of the field.

 

Tommaso di Carpegna Falconieri is Associate Professor of Medieval History at the University of Urbino. He works on the history of central Italy, political medievalism, and historical method.

 

Pierre Savy is Director of Medieval Studies at the École française de Rome. His research focuses on Northern Italy in the late Middle Ages (political society, Jewish communities).

 

Lila Yawn is Associate Professor and Director of the Master of Arts in Art History at John Cabot University. She researches illuminated manuscripts and Rome in the Middle Ages.


Collection de l'École française de Rome 586
Roma: École française de Rome, 2021
232 p., ill. coul.
ISBN:  978-2-7283-1493-5
Prix: € 
État: À paraître

Version en ligne OpenEdition Books