Présentation 
Événements 
Liens 
Nouveautés carrello
À paraître 
Normes éditoriales 
Normes pour les curateurs 
Catalogue carrello
Ressources en ligne 
Distributeurs 
Mailing list 
Contacts 
Votre compte
 
 
English   Italiano
Cart Contents  
Traitement des données personnelles

Nouveautés

Antiquité Moyen Âge Époque moderne et contemporaine Toutes les nouveautés À paraître


Claude Briand-Ponsart, et alii

Bibliographie analytique de l’Afrique antique XLIX (2015)



Bibliographie analytique de l'Afrique antique 49
Roma: École française de Rome, 2021
102 p.
ISBN:  978-2-7283-1479-9
Prix: € 25


Version en ligne OpenEdition Books

Claude Briand-Ponsart, et alii

Bibliographie analytique de l’Afrique antique XLVIII (2014)



Bibliographie analytique de l'Afrique antique 48
Roma: École française de Rome, 2021
102 p.
ISBN:  978-2-7283-1477-5
Prix: € 25


Version en ligne OpenEdition Books

copertina-CEF_571 Joëlle Prim

Aventinus mons. Limites, fonctions urbaines et représentations politiques d’une colline de la Rome antique


Table des matières
Introduction


 L’Aventin, la plus méridionale des collines de la Rome antique, a joué un rôle singulier dans l’histoire de la cité et dans la formation de son espace urbain. Ce postulat était au cœur de la monographie qui lui fut consacrée par Alfred Merlin en 1906. Depuis, les connaissances sur l’histoire de cet espace urbain ont considérablement avancé, aussi bien du point de vue théorique, avec les renouvellements de l’histoire urbaine de Rome, que du point de vue des méthodes d’analyse des sources disponibles sur le sujet. En outre, ce corpus documentaire s’est considérablement enrichi, en particulier grâce au travail accompli ces vingt dernières années par les différents services archéologiques chargés des fouilles sur la colline. L’ensemble de ces éléments justifiait une nouvelle étude de cet espace de la Ville de Rome.
Concentrant l’enquête sur la période qui s’étend du IIe s. av. au Ier s. apr. J.-C., l’auteur propose d’interroger les singularités de l’Aventin telles que nous continuons à les appréhender depuis les travaux d’Alfred Merlin – en particulier son image de « colline par excellence de la plèbe » –, mais aussi d’en dégager de nouvelles. À cette fin, le présent ouvrage se structure autour de trois dossiers thématiques étroitement articulés. Identifier les éléments qui définissent les confins territoriaux de l’Aventin ; étudier ses caractéristiques socio-urbaines et les confronter à l’image plébéienne de la colline qui s’élabore au cours de cette période, et enfin, étudier la cartographie religieuse et certaines fonctions spécifiques qui s’organisent autour de ses sanctuaires : tels sont les principaux thèmes qui structurent cette histoire discontinue du mont Aventin.
 
Après des études d’histoire et une période d’activité dans les domaines de la médiation et de la valorisation du patrimoine archéologique, Joëlle Prim a conduit une thèse de doctorat sur l’histoire de l’Aventin sous la direction de Claudia Moatti, et a bénéficié d’une allocation de recherche attribuée par l’université de Paris 8.


Collection de l'École française de Rome 571
Rome: École française de Rome, 2021
588 p.
ISBN:  978-2-7283-1420-1 / ISBN électronique 978-2-7283-1469-0
Prix: € 45

ROMA-ANTICA-COpertina-DEFINITIFA Henri Broise, et alii (dir.) 

Recherches archéologiques à la Magliana, 3. Un bois sacré du suburbium romain : topographie générale du site ad deam diam


Table des matières
Introduction


Si les inscriptions provenant du bois sacré de Dea Dia, à La Magliana (Rome), sont bien connues, le site lui-même est longtemps resté une énigme, malgré des découvertes du XVIe et du XIXe siècle. Dégager aujourd’hui la topographie sous une bourgade construite autour de la voie ferrée Rome-Fiumicino et deux routes n’était pas aisé. L’exploration a due être faite au fur et à mesure par sondages successifs en fonction des découvertes faites, à commencer par les découvertes du balneum publiées en 1987. La topographie générale dégagée par quarante années de recherches révèle l’existence d’un grand ensemble en forme de terrasses descendant de l’aedes Deae Diae, située sur le flanc de la colline vers le balneum voisin de la rive du Tibre. Or ce grand ensemble avec son bois sacré entourant une rotonde, son espace réservé aux empereurs divinisés, et la partie inférieure avec un portique et les bains, représentent le sanctuaire de l’époque sévérienne. Jusqu’à nos fouilles, les raisonnements sur le site se fondaient sur ces bâtiments sévériens pour reconstruire la topographie antérieure connue par les protocoles épigraphiques des arvales. Or les fouilles ont démontré que tout ce grand ensemble date du début du IIIe siècle ap. J.-C. Entre Auguste et les Sévères, le bois sacré et ses espaces annexes peuvent par déduction et en fonction de certaines découvertes être placés entre la rotonde et la gare actuelle. Un peu plus loin vers l’anse du Tibre se trouvait le temple de Fors Fortuna construit par Sp. Carvilius au début du IIIe siècle av. J.-C., dont certains éléments ont été retrouvés. Enfin, il convient de souligner que tous les sondages ont démontré que le site comporte un secteur républicain (IIIe/Ier siècle av. J.-C.) vers la zone présumée du temple de Fors Fortuna, et que tout le reste date de l’époque impériale. Dea Dia et son culte sont donc à considérer comme la création d’un culte « restauré » de toutes pièces par Octavien.

 

Également disponible auprès de la librairie Nardecchia : info@nardecchia.it



John Scheid a été membre de l’École Française de Rome (1974-1977), directeur d’études à l'École Pratique des Hautes Études (1983 à 2001) et professeur au Collège de France (2001-2016).

Henri Broise, architecte ingénieur de recherche, a exercé ses fonctions à l’École Française de Rome (1977-2001) puis à l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique du CNRS (2001-2014).

 

 


Roma antica 8
Roma: École française de Rome, 2020
521 p., ill. n/b et dépl. coul.
ISBN:  978-2-7283-1476-8
Prix: € 140

Couverture-Bridoux-FB-br Virginie Bridoux

Les royaumes d’Afrique du Nord : émergence, consolidation et insertion dans les aires d’influences méditerranéennes (201-33 av. J.-C.)


Table des matières
Introduction


Quand et comment ont émergé ces royaumes antiques indépendants, numide et maure, dont l’existence nous est tout particulièrement révélée dans le contexte des guerres puniques ? Quelles sont les dynasties royales en place et de quelle manière conservent-elles le pouvoir au sein de vastes territoires couvrant le nord du Maroc et de l’Algérie actuels ainsi que le nord-ouest tunisien ? Des territoires souvent dirigés par des rois de nature belliqueuse ou ambitieuse et dont les limites évoluent au gré des alliances ou des rivalités entre peuples voisins ; des territoires composés de diverses communautés urbaines et rurales qu’il fallait tolérer, voire contenir et même contrôler.
Comment ces royaumes et leurs populations évoluent-ils au contact des autres régions de Méditerranée, incluses dans les mondes punique, grec puis romain ? Quel est l’impact de l’implication des souverains nord-africains dans les conflits méditerranéens, en particulier les guerres puniques et les guerres civiles romaines de la fin de la République ? Dans quelle mesure l’insertion de ces royaumes dans l’orbite romaine conduit-elle à la disparition du royaume numide en 41 av. J.-C. et à l’intégration de la Maurétanie dans l’ager publicus en 33 av. J.-C. ?
Ce sont quelques unes des questions fondamentales auxquelles cet ouvrage tente de répondre face à une documentation qui peut paraître bien fragmentaire et parfois déroutante mais qui offre finalement une diversité de sources : des données textuelles, archéologiques, architecturales, épigraphiques, numismatiques ou encore iconographiques, dont la synthèse permet de proposer un regard novateur sur l’histoire de ces régions entre la deuxième guerre punique et la mort du roi Bocchus II (201-33 av. J.-C.).

Virginie Bridoux est chargée de recherche au CNRS (UMR 8546), ancien membre de l’École française de Rome, docteur de l’Université Paris I-Panthéon Sorbonne, spécialiste de l’Afrique du Nord à l’époque préromaine. Après avoir collaboré à plusieurs missions archéologiques au Maghreb de 1999 à 2008, elle assure depuis 2009 la co-direction de la mission archéologique franco-marocaine du site antique et médiéval de Kouass (Asilah, Maroc)..


Bibliothèque des Écoles françaises d'Athènes et de Rome 387
Roma: École française de Rome, 2020
281 p., ill. n/b et pl. coul.
ISBN:  978-2-7283-1421-8
Prix: € 39